Entretien de gazon

Contrôle des mauvaises herbes : le plantain

Sans aucune vérification et aucune intervention, il n’est pas rare que la pelouse comporte de mauvaises herbes, c’est tout à fait naturel. Ces plantes ou herbes peuvent évidemment avoir des utilités ou même présenter des vertus médicinales et autres.

L’appellation « mauvaise herbe » n’est pas utilisée dans ce sens mais pour désigner les espèces végétales envahissantes, poussant de façon incontrôlée dans un endroit où elles sont indésirables, au risque d’entrer en concurrence avec les plantes cultivées et de nuire à celles-ci.

Lire la suite : Contrôle des mauvaises herbes : le plantain

Guide d’entretien de pelouse au Québec : Éviter les mauvaises herbes

On désigne par « mauvaise herbe » toute plante indésirable ou se trouvant à un endroit où elle ne devrait pas pousser. Tel est, par exemple, le cas du pissenlit dont le propriétaire n’a pas forcément envie de laisser pousser sur son gazon même s’il n’est pas rare que des propriétaires préfèrent les laisser sur leur terrain.

Il faut comprendre que les mauvaises herbes sont des plantes opportunistes qui vont établir une concurrence envers vos graminées pour ce qui est de l’eau, l’espace, les éléments nutritifs ainsi que la lumière du soleil. De ce fait, si la pelouse n’est pas bien entretenue, cela offre aux mauvaises herbes l’opportunité de germer et de s’y installer.

Par conséquent, il convient premièrement de bien connaitre ces mauvaises herbes. De manière générale, on peut les classer en deux catégories, dont les mauvaises herbes à larges feuilles et les graminées.

Lire la suite : Guide d’entretien de pelouse au Québec : Éviter les mauvaises herbes

L’entretien de pelouse au Québec – L’entretien de gazon étapes par étapes

Entretenir ce qu’on possède fait partie des joies de la propriété et il ne s’agit pas uniquement de votre maison, mais également de votre aménagement extérieur dont notamment votre pelouse, cette surface qui, pour certains propriétaires, constitue leur fierté vis-à-vis des visiteurs ou des voisins admiratifs.

Qu’on le veuille ou non, la pelouse constitue un élément sur lequel beaucoup de gens se basent pour se faire une idée sur les occupants du lieu, comme s’il s’agissait d’un point de repère pour évaluer la personnalité de ces derniers ainsi que leur réussite sociale.

Avant de considérer la pelouse comme un élément dont on se sert pour attirer le regard des autres sur soi, le plus important n’est-il pas d’y prendre plaisir à l’entretenir?

Lire la suite : L’entretien de pelouse au Québec – L’entretien de gazon étapes par étapes

L’aération de pelouse : Comprendre les bénéfices d’une pelouse bien aérer

Parmi les opérations qui font partie du processus d’entretien de la pelouse, il ne faut pas oublier une étape importante, celle de l’aération. L’importance de celle-ci demeure dans le fait que si le sol devient compact, il ne permet pas un écoulement d’eau approprié et les racines qui ont besoin d’air, d’eau et de matières nutritives seront bloquées.

Lire la suite : L’aération de pelouse : Comprendre les bénéfices d’une pelouse bien aérer

La pyrale des prés : Insectes nuisibles dans les pelouses du Québec

Des larves plus nuisibles

Parmi les insectes qui peuvent être attirés par votre pelouse, il y a la pyrale des prés. Même si elle n’est pas directement nuisible pour celle-ci au stade adulte puisqu’elle ne l’endommage pas, elle peut tout de même être une menace pour la pelouse et vous allez comprendre pourquoi.

Au stade larvaire, la longueur du corps de la pyrale des prés peut aller jusqu’à 2 cm. Celui-ci est de couleur havane ou beige et pointé de taches bruns. Les larves ou chenilles s’alimentent de la base des feuilles et des tiges de la pelouse, ce qui entraine la mort du gazon à ces endroits même si le système racinaire reste quand même en place.

Également, elles sont nocturnes, ne s’alimentant donc que la nuit, et se cachent pendant le jour. Pour ce faire, elles creusent des tunnels dans la chaume ou même dans le sol, tapissant lez tunnels ainsi créés avec une matière qu’elles produisent. C’est dans ces tunnels de soie qu’elles emportent les brins d’herbe qu’elles coupent pour les y manger.

Lire la suite : La pyrale des prés : Insectes nuisibles dans les pelouses du Québec